Thursday, March 27, 2014

CEDOPAL: Centre de Documentation de Papyrologie Littéraire

 [First posted in AWOL 3 January 213, relaunched at new URLs 27 March 2014]

CEDOPAL: Centre de Documentation de Papyrologie Littéraire
Centre de recherche de la Faculté de Philosophie et Lettres, le CEDOPAL est installé depuis juin 1999 dans le bâtiment central de l’Université de Liège (Bât. A1), 7, Place du 20-Août, 3e étage, local 3/46. Il dispose :
  • d’un fichier unique au monde, commencé il y a quelque quarante ans par le Professeur Paul Mertens, regroupant les c. 8000 papyrus littéraires grecs et latins répertoriés à ce jour ;
  • d’une collection unique au monde, commencée il y a plus de quarante ans et sans cesse enrichie, de plus de 8000 photographies de papyrus littéraires ;
  • d’une magnifique bibliothèque d’éditions, de commentaires, d’études et de revues papyrologiques, incluse au sein de la Bibliothèque des sciences de l’antiquité ;
  • d’une bibliothèque spécialisée de c. 600 ouvrages sur l’histoire du livre ;
  • d’une collection de 3000 tirés à part, une centaine de thèses et mémoires et 1200 photocopies d’articles anciens ou rares relatifs à la papyrologie ;
  • de bibliographies spécialisées ;
  • d’un cours d’Initiation à la papyrologie documentaire (Titulaire : Jean A. Straus) ;
  • de plusieurs cours de papyrologie littéraire (Titulaire : Marie-Hélène Marganne) ;
  • des outils informatiques nécessaires pour l’identification des textes littéraires dans les papyrus, ainsi que pour le traitement des informations ;
  • d’une base de données répertoriant les papyrus littéraires grecs et latins du catalogue Mertens-Pack³.
Les archives photographiques, les photocopies d’articles anciens ou rares, les bibliothèques, les collections et le fichier du Catalogue des papyrus littéraires grecs et latins sont accessibles sur place sans restriction. Sauf problème de copyright, les documents peuvent faire l’objet de reproductions sous forme d’images numérisées, photocopies, photographies ou diapositives. Le coût de ces travaux varie en fonction de l’ampleur de la demande.

No comments:

Post a Comment